À la rencontre d’une auteure hors-norme : Babouillec

Publié le 10.01.2017
Autiste, sans avoir appris à lire et à écrire et sans jamais avoir prononcé le moindre mot, Babouillec est une écrivaine accomplie et reconnue, qui s'exprime en manipulant des lettres de l'alphabet découpées sur du carton pour former des phrases d'une puissante poésie.
 Image du film "Dernières nouvelles du cosmos" de Julie Bertuccelli (PYRAMIDE DISTRIBUTION)
© Ministère de la Culture et de la Communication/Julie Bertuccelli (PYRAMIDE DISTRIBUTION)

Diagnostiquée « autiste très déficitaire » depuis son enfance, Babouillec, selon le nom de scène qu’elle s’est choisie, est une auteure et poète reconnue. Sa dernière publication, Algorithmes éponymes, publiée chez Payot et Rivages, a été adaptée et mise en scène au festival d’Avignon en 2015.

L’autisme n’est pas la seule particularité de Babouillec : elle n’a jamais parlé, et sait lire et écrire avec un vocabulaire très étendu sans jamais avoir appris à le faire. Sa connaissance de la grammaire et de l’orthographe est également un mystère pour cette jeune femme qui n'a pas été scolarisée. Sa mère, Véronique Truffert, raconte même qu’elle s’est rendue compte des capacités de sa fille par hasard, lorsqu’elle avait 20 ans et qu’elle a vu Babouillec remettre en ordre un jeu de construction qui était tombé de sa boîte. Babouillec communique et s'exprime avec des lettres de l’alphabet découpées sur du carton plastifié, avec lesquelles  elle forme des mots, puis des phrases. Le mystère du processus de création de cette écrivaine particulière a par ailleurs fait l’objet d’un documentaire sorti en novembre 2016, Dernières nouvelles du cosmos de Julie Bertuccelli, par ailleurs présidente de la Scam. La réalisatrice a filmé Babouillec sur une période de 2 ans, seule sans aucun technicien, afin de mettre en place une relation forte et directe, visible au travers de la caméra.

© Ministère de la Culture et de la Communication/Bibliothèque Chaptal

Et pour la Nuit de la lecture…

La bibliothèque Chaptal du 9e arrondissement de Paris organise une rencontre "à la découverte d'une auteure sans parole", qui réunit Babouillec, accompagnée de sa mère Véronique Truffert  et Julie Bertuccelli. Le comédien Stéphane Freiss, détenteur d’un César et d’un Molière, sera également présent pour assurer des lectures. La rencontre sera modérée par Estelle Gapp, journaliste à France Culture et Télérama et sera entièrement traduite en langue des signes.

La bibliothèque se situe dans un cadre exceptionnel : celui d'un hôtel particulier construit en 1780, entièrement restauré et réhabilité : elle offre plus de 1 000m² de locaux répartis sur 4 niveaux,  pour plus de  30 000 documents. La bibliothèque assure également un accueil privilégié pour les personnes sourdes en langue des signes (LSF).