Le programme des bibliothèques numériques de références : de quoi s’agit-il ?

Publié le 21.12.2016
Le programme et le label des bibliothèques numériques de référence en question.
© Ministère de la Culture et de la Communication/koldunova

Comment est né le programme des bibliothèques numériques de référence ?

Le programme de bibliothèques numériques de référence a été mis en place par le ministère de la Culture et de la Communication en mars 2010 pour mieux prendre en compte l’évolution des besoins et des pratiques des usagers à l’heure du numérique. A cet effet, une commission interministérielle « Bibliothèques numériques » a été mise en place en février 2011.

La vision globale du concept de bibliothèques numériques est à la fois de développer les collections numérisées (imprimés, presse ancienne, manuscrits, documents iconographiques...), de permettre l'accès aux ressources numériques (presse en ligne, e-books, multimédia...), de proposer des services nouveaux aux usagers (site web, catalogue en ligne, réservation à distance et compte lecteur...) et de moderniser et rationaliser le fonctionnement interne.

L'objectif de ce programme est donc d'aider les grandes collectivités françaises à se doter de bibliothèques numériques capables de proposer aux usagers des collections et des services numériques de premier plan.

Il s’agit également d'atteindre de nouveaux publics comme les jeunes, les personnes âgées, les personnes en situation de handicap ou les publics éloignés, tout en modernisant les bibliothèques. L’idée est de réduire le risque de fracture numérique à côté de l’inégalité de territoire et de moyens grâce à la formation, le soutien financier et la coopération de la part de l’État.

Comment s’organise ce programme ?

La création d'une bibliothèque numérique nécessite un engagement politique aussi exigeant qu'une construction d'équipement en dur et un investissement technique et financier de long terme. Pour soutenir ce projet, deux éléments sont mobilisés : les conservateurs d’État, dont la mise à disposition est en direction du numérique et le concours particulier au sein de la dotation générale de décentralisation, réformé à cet effet.

Le programme s'appuie notamment sur l'attribution par le ministère  de la Culture et de la Communication d'un label reconnaissant à la collectivité la qualité du projet présenté, sur un dispositif d’accompagnement financier de l’État et sur un travail de mise en réseau et d'aide technique du projet par les services de l’État.

Comment sont sélectionnés les projets ?

Les projets des Bibliothèques numériques de référence s’articulent autour de quatre axes :

  •     l’impact sur les publics
  •     le développement d’une offre de collections et de services numériques
  •     l’évolution des pratiques professionnelles
  •     la dimension territoriale

 En 2016,  plus de 20 collectivités territoriales sont retenues pour le programme de bibliothèque numérique de référence  sont plus de 20, d’Orléans à Nîmes en passant par Bordeaux, Nantes ou Grand Troyes. Il faut cependant garder à l’idée qu’il n’existe pas une bibliothèque numérique de référence : il y en a autant  que de propositions des collectivités, avec chacune ses spécificités.