Daniel Pennac, parrain de la Nuit de la lecture

Publié le 11.01.2018
Daniel Pennac est le parrain de la 2e édition de la Nuit de la lecture.
Découvrez son éditorial dans lequel il fait part de son engagement en faveur du « partage à haute voix de nos lectures ».
© Francesca Mantovani - éditions Gallimard

« Dans le meilleur des cas, nous entrons en littérature par le biais d’une voix aimée qui nous fait la lecture. Puis nous lisons seuls, puis nous vient l’envie de partager ce que nous avons lu car nous ne sommes pas les propriétaires des livres qui nous habitent. Les livres nous traversent, nous les transmettons. La Nuit de la lecture, c’est la fête de cette libre et gratuite transmission de tous les livres que nous avons aimés.

Pour passer ces livres, nous les lisons à notre tour à haute voix. À ceux qui prétendent ne pas aimer lire, nous faisons le cadeau d’une lecture à voix haute. C’est ainsi que se propage le plaisir de lire : en éveillant d’abord le plaisir d’écouter. Donner une histoire à entendre, c’est introduire l’autre en littérature.

Il y a des lieux pour cette fête de la lecture : il y a les librairies, il y a les bibliothèques… Lieux de murmures les jours ordinaires, librairies et bibliothèques deviennent, cette nuit-là, les jardins sonores où s’ouvre la fleur orale des livres. Allez-y, il n’y aura pas de « chuuuut » puisque les voix de tous les lecteurs s’élèveront, cette nuit-là, pour célébrer le livre.

Voilà ce qu’incarne la Nuit de la lecture : le partage de tous les livres que nous avons aimés. Mon souhait le plus cher est que ce partage se poursuive, en toute gratuité, bien au-delà de cette nuit de fête. »

Daniel Pennac