Lire à l'hôpital

Publié le 27.12.2017
À l’hôpital, la lecture est œuvre utile. Elle est tout à la fois un cocon réconfortant qui permet de se soustraire à la pesanteur des soins quotidiens et une bulle d’évasion qui favorise le mouvement de l’imaginaire.
© LightField Studios

Les premières bibliothèques hospitalières apparaissent au XIXe siècle dans les établissements parisiens Necker et Charité. Elles se développent plus largement à partir des années 1930, grâce à l’engagement de certains hôpitaux comme ceux de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, d’associations professionnelles parmi lesquelles l’Association des bibliothécaires français (ABF) et la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques (IFLA) et l’investissement de bénévoles*.

Néanmoins, ce n’est qu’à la signature de la convention « Culture à l’hôpital », le 4 mai 1999, que les choses évoluent de façon notable. En plaçant la lecture au cœur de la politique commune définie par les ministres en charge de la culture et de la santé, elle en fait la pratique culturelle la plus accessible dans les établissements de santé.

*Source : www.enssib.fr - École Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques


Et pour la Nuit de la lecture…

À l’hôpital Robert-Debré (75), l’association de bénévoles les Blouses roses, présente tous les jours aux urgences, proposera, pour la Nuit de la lecture, des lectures d'albums pour les patients et leur famille, entre 14h et 17h. De 20h à 22h30, la conteuse Isabelle Sauer lira des contes au chevet des patientes du service de gynécologie-obstétrique.

À Paris, Sandrine et Conie, membres du collectif « Deux vives voix », installeront leur orgue de barbarie à l’hôpital Bichat. Entre contes et chansons, douceur, rire et légèreté, ce duo fait des merveilles, entraînant dans son sillage un public incapable de résister à tant d’enthousiasme. Il se chuchote même qu’elles parviennent à en faire danser certains.

Les résidents de la maison de retraite Ducélia de Castellane (04) feront la lecture des textes qu’ils ont écrits lors d’un atelier d’écriture. Cette première partie sera suivie par des lectures d’extraits d’œuvres de différents auteurs.

La bibliothèque Serre Cavalier du CHU de Nîmes, antenne située au sein d'un établissement hospitalier destiné en particulier aux personnes âgées,organisera une soirée autour des contes traditionnels régionaux pour retrouver l’atmosphère des veillées d’autrefois. Cette veillée sera animée par le conteur Pascal Quéré.

L’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (E.H.P.A.D) du centre hospitalier de Bailleul (59) vous convie à une soirée contée construite en deux temps par l'association OSE et les élèves du bac pro restauration du lycée professionnel Sainte-Marie.

Les enfants à partir de 4 ans auront droit à une soirée pyjama. Accompagnés des doudous, d’un oreiller et d’une couverture, venez écouter les jolies histoires racontées par les jeunes aidés par les conteurs de Bronzoekers de l'association de Katjebei.

Les adolescents et les adultes pourront quant à eux découvrir un spectacle de conte et violon de et par Anne Grigis.